Jean-Balthazar BONET DE TREICHES (1757-1828) conventionnel... - Lot 2 - Kahn & Associés

Lot 2
Go to lot
Estimation :
300 - 400 EUR
Result without fees
Result : 400EUR
Jean-Balthazar BONET DE TREICHES (1757-1828) conventionnel... - Lot 2 - Kahn & Associés
Jean-Balthazar BONET DE TREICHES (1757-1828) conventionnel (Haute-Loire), administrateur de l'Opéra, membre du Corps législatif et député à la Chambre des Cent-Jours. Manuscrit avec additions et corrections autographes, De l'histoire rendue sensible aux yeux et De la morale monumentale, [1811 ?] ; cahier de 29 pages in-fol. PROPOSITION DE PEINTURES MURALES À FRESQUE DANS PARIS, « POUR CÉLÉBRER LES VICTOIRES DES ARMÉES FRANÇAISES ET LA GLOIRE DE LEUR INVINCIBLE CHEF ». L'auteur conçoit des oeuvres aussi durables que celles d'Herculanum et Denderah, propres à perpétuer la mémoire des prodiges de la « quatrième dynastie » et de son « immortel fondateur », exciter l'ardeur guerrière et l'émulation des artistes, instruire et moraliser le peuple, attirer à Paris les grands, les riches et les étrangers... Parmi les PANORAMAS proposés : la conquête de l'Égypte ; le passage du mont Saint-Bernard ; les batailles d'Ulm, Austerlitz, Iéna, Eylau, Friedland, Essling, Wagram ; le mariage du Grand Napoléon et de Marie-Louise ; la naissance du Roi de Rome... « Ainsi la France verrait s'elever une foule de statues, de trophées et d'inscriptions à la gloire de nos héros, de ces législateurs philosophes, qui portèrent le flambeau de la raison, dissiperent les ténèbres de l'erreur et dont les noms perçant la nuit des siecles, brilleront comme des astres radieux, sur le sombre abîme de l'avenir. Peut-on craindre de pousser trop loin la reconnaissance envers des hommes, qui pour servir le Prince et la Patrie et eclairer leurs contemporains, n'ont rien trouvé d'impossible »...
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue